Big data et Data Science, leurs usages dans l’entreprise

Big data et Data Science, leurs usages dans l’entreprise

L’analyse scientifique des données que créent les entreprises est un thème de plus en plus populaire. Ces dernières sont aujourd’hui conscientes que ces données sont une source de richesse, mais il reste très difficile pour elles de quantifier cette opportunité.

Compte tenu de la jeunesse du secteur, peu d’acteurs prennent le risque d’investir dans l’analyse de leurs données et laissent aux acteurs établis et financièrement stables la priorité dans le développement de cette compétence clé de l’ère concurrentielle qui s’annonce.

Data Science et Big data

Il convient d’abord d’éclaircir les termes, car de nombreuses expressions sont utilisées pour évoquer l’accumulation et l’étude de toutes les données créées par l’entreprise comme : le Big data, la Data Analysis, la Data Science ou encore la Business Intelligence. Il devient difficile de comprendre les subtilités de ces nouvelles pratiques. Le clivage le plus important se situe entre le Big data et la Data Science.

Le Big data consiste en l’accumulation d’un nombre très important de données (bien plus grand que les capacités d’un ordinateur personnel), puis en l’analyse en temps réel de ces données. Ces analyses sont tellement gourmandes en puissance que l’on a souvent recours à plusieurs machines « parallélisées » pour permettre l’étude de toutes ces données dans un temps acceptable. Suite …

(Source : article publié par Jonathan Trevier le 3 février 2016 dans Les Échos.fr)

Tagués avec : , , , ,