Big Data et Data Mining à l’ère de la finance

Technologies : Le « Big Data » et « Data Mining » à l’ère de la finance

Dignes héritiers de l’analyse de données et des statistiques exploratoires, le « Big Data » et le « Data Mining » sont des champs d’étude au croisement de la statistique et des technologies de l’information. Quelle différence fait-on entre ces deux termes ? Historiquement, le Data Mining existait sans le Big Data, mais ce dernier existe obligatoirement avec le premier. En effet, Le Big Data est avant tout la recherche du stockage des données et la manière d’arriver à y accéder rapidement. Le Data Mining s’attachera plutôt à l’exploration et l’interrogation de données structurées à forte valeur ajoutée. Autrement dit, on va extraire des « pépites » dissimulées dans des « montagnes de données ».

Le « Big Data » couplé au « Data Mining » va permettre d’accumuler une volumétrie de données conséquentes. Le processus d’extraction des données consiste ainsi à exploiter ces dernières en appliquant des algorithmes d’analyses par des règles d’association, segmentation des données, arbres de décision, corrélation entre attributs, indices de pertinence, classification, scoring (construction d’une note de risque, combinaison des prédicateurs).

Les sociétés peuvent soit collecter les données et les mettre à disposition, c’est-à-dire des « sociétés infrastructures », d’autres vont éditer des logiciels et permettent leur étude « sociétés d’analytics » enfin la troisième typologie d’entreprises regroupe les sociétés non technologiques ayant intégré l’utilisation du Big Data dans leur activité principale afin d’en tirer un avantage compétitif, on parlera de « sociétés data users ». Suite …

(Source : article de Sebastien Gatel publié le 8 janvier 2016 dans ZoneBourse.com)
Tagués avec : , , , , , , , , , , ,